Rencontre franco-suisse aux adrets 13 et 14 juin 2015

publié le 7 octobre 2015

45 personnes étaient présentes à ces rencontres dont nos amis (une douzaine) suisses de la Chaux de fonds , Neuchatel, Nyon.
Les sections de Belfort, Dole, Besançon, Vesoul et St Claude étaient bien représentées.

Samedi 13 juin, après un pique-nique au soleil, une partie du groupe est allé à la Maison du Parc à Lajoux ; 29 randonneurs ont pris la direction de la Grotte de Célary sous la houlette de Pierre C.

Un apéritif bien concocté par toute une équipe de sanclaudiens (Géraldine, Claudine, Dominique...), nous attendait au retour.
Ce fut l’occasion d’échanger avec nos voisins helvétiques.

Le repas du soir (saucisse de morteau, pommes de terre cancoillotte) fut servi sur des tables joliment décorées, les couleurs orange et blanche se mêlaient aux couleurs bleu, violettes, mauve des bouquets de fleurs (spécialité d’Annick B.)

Notre président régional Francis R. offrit une superbe boite à clefs à nos amis suisses qui nous avaient apporté comme il se doit du ... chocolat suisse.

La nuit pluvieuse était seulement troublé par le roulement plus ou moins discrets des ronflements propres aux randonneurs harassés.

Surprise , dimanche matin, le soleil a chassé les nuages ; c’est alors que chacun émit ses propres prévisions, aidé, qui d’un smartphone, qui d’un pc portable (le chalet des adrets vit avec son temps et dispose de la wifi).

Finalement, une vingtaine de randonneurs se mit en route vers les pentes de la Dôle avec Daniel P.), alors que d’autres visitèrent St Claude (cathédrale, la Fraternelle) avec Nicole B.

Temps clément pour les randonneurs qui ont sorti le casse-croûte sur les tables du chalet près du col de Porte.
La pluie s’est invitée, mais tant pis pour elle, il était trop tard pour se joindre à nous, car la rando était juste terminée !

"Concernant la visite de Saint-Claude :
après la visite du musée de la pipe et du diamant, nous avons fait un petit tour dans la ville : le grand pont (qui a remplacé l’ancien pont suspendu), le marché couvert de la Grenette, la rue Mercière et la place du Château (ancien cœur de la ville où se trouvait autrefois l’hôtel de ville). Puis nous sommes allés à la Maison du Peuple, témoignage de l’histoire des coopératives sur la ville et les environs. Nous avons traversé la rue du pré, avec une petite halte au passage des Variétés (et ses dessins rappelant l’ancien cinéma). Nous avons continué jusqu’à la place du 9 avril où 302 pavés de bronze commémorent la rafle du 9 avril 1944 qui a envoyé 302 hommes en déportation. 186 moururent dans les camps. Le retour s’est fait par le passage "sous la coupe", avec un arrêt à l’ancien pont payant d’où l’on peut voir les arrivoires, avant de rejoindre la place des carmes, puis la cathédrale." (Nicole)

Depuis le Paysage de l’Année Arc jurassien, les rencontres se perpétuent, et, cette année il faut reconnaître que notre président
Jean François P. a su motiver toute une équipe autour de lui pour faire en sorte d’allier le côté culturel et le côté sportif.

Organisation irréprochable, merci à toute l’équipe autour de Jean François !

Et l’an prochain? Pourquoi pas une visite de la Chaux de fonds et de ses trésors cachés ?Post-Scriptum